IDÉAL DU MOI (psychanalyse)


IDÉAL DU MOI (psychanalyse)
IDÉAL DU MOI (psychanalyse)

IDÉAL DU MOI, psychanalyse

Expression utilisée en psychanalyse pour désigner une instance psychique. C’est en 1923 que Freud, dans l’article Le Moi et le Ça , présente une organisation de l’appareil psychique qui se divise en trois instances: le ça, le moi et le surmoi. Ce dernier comprend l’idéal du moi. Dans cet article, Freud n’établit pas de nette distinction entre l’idéal du moi et le surmoi. Toutefois, la fonction de l’idéal du moi avait été détaillée antérieurement dans l’article Pour introduire le narcissisme (1914); qui plus est, le statut de l’idéal du moi dans la formation d’une foule avait fait l’objet d’un autre article: Psychologie des foules et analyse du moi (1921).

L’organisation de 1923, appelée «seconde topique», apporte un regard très fécond pour la perspective clinique. Elle fait une large place aux relations objectales — c’est-à-dire aux relations à autrui — comme fondement du moi: «le caractère du moi résulte de la sédimentation des investissements d’objets abandonnés» (Le Moi et le Ça ). Les processus d’identification sont au centre de la compréhension de l’histoire d’un sujet. Ainsi l’idéal du moi d’un sujet est un conglomérat de modèles pris à l’extérieur, dans le milieu familial d’abord, dans l’environnement socio-culturel ensuite. L’idéal du moi se construit à partir de relations d’objets, c’est-à-dire de personnes aimées. Par identification à celles-ci s’élabore dans le moi une forme à réaliser. Suivant Le Moi et le Ça , «les effets des premières identifications, qui ont lieu au tout premier âge, garderont un caractère général et durable. Cela nous amène à la naissance de l’idéal du moi, car derrière se cache la première et la plus importante identification de l’individu: l’identification au père de la préhistoire personnelle.»

Deux voies distinctes de recherche ont amené Freud à l’élaboration de l’idéal du moi. La première est le narcissisme. Le moi propre se prend pour objet d’amour. Freud découvre qu’il s’exerce un constant va-et-vient entre libido d’objet et libido narcissique: l’objet aimé contribue à la formation de l’idéal du moi et, réciproquement, le moi, qui tend à acquérir les qualités de l’idéal, renforce son narcissisme. La distinction entre idéal du moi et surmoi peut se comprendre ainsi: le surmoi se forme à partir d’interdits intériorisés («tu ne dois pas être comme...») et l’idéal du moi à partir d’exigences intériorisées («tu dois être comme...»). Un trop grand écart entre le moi et l’idéal du moi provoque un sentiment de honte, alors que le sentiment de culpabilité est le résultat d’une transgression, imaginaire ou réelle, des interdits intériorisés. Freud assigne trois fonctions à l’idéal du moi et au surmoi: celle d’auto-observation, celle de censure et celle de conscience morale.

La seconde voie est la tentative de compréhension des liens unissant entre eux les membres d’une foule. En effet, Freud fournit une explication à cette étonnante modification du comportement individuel: les membres d’une foule ont subitement, et d’une façon le plus souvent éphémère, le même idéal. Ils ont en réalité échangé leur idéal du moi propre pour l’idéal du moi incarné par le meneur ou par une idéologie. C’est le rapprochement entre cet idéal du moi collectif et le moi (réalisations potentielles et effectives de la foule) qui engendre ce sentiment de toute-puissance et cette absence d’esprit critique pouvant conduire dans les pires cas à des actes de fanatisme. Cette substitution aux idéaux individuels d’un idéal collectif s’accompagne nécessairement d’une identification des membres les uns aux autres, par amour du meneur. Pour Freud, le meneur représente le père de la horde primitive. Et le premier homme à franchir le pas de l’individualité serait le poète épique, auteur du mythe héroïque. Le héros qui supplante ainsi le père devient le premier idéal du moi. C’est donc dans l’intériorisation authentique d’un idéal que se situe l’essence de l’individualité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ideal du Moi — Idéal du Moi L Idéal du Moi (allemand : IdealIch) désigne les valeurs positives auxquelles aspire le sujet. Sommaire 1 Selon Freud 1.1 Idéal du Moi et Surmoi 1.2 Idéal du Moi et Moi idéal …   Wikipédia en Français

  • Idéal Du Moi — L Idéal du Moi (allemand : IdealIch) désigne les valeurs positives auxquelles aspire le sujet. Sommaire 1 Selon Freud 1.1 Idéal du Moi et Surmoi 1.2 Idéal du Moi et Moi idéal …   Wikipédia en Français

  • Idéal du moi — L Idéal du Moi (allemand : IdealIch) désigne les valeurs positives auxquelles aspire le sujet. Sommaire 1 Selon Freud 1.1 Idéal du Moi et Surmoi 1.2 Idéal du Moi et Moi idéal …   Wikipédia en Français

  • Idéal du Moi — L Idéal du Moi (allemand : IdealIch) désigne les valeurs positives auxquelles aspire le sujet, il est lié au narcissisme[1] (Freud 1914) et à la seconde topique (Freud 1920). Le Moi idéal, toujours dans la métapsychologie freudienne, désigne …   Wikipédia en Français

  • Moi (psychanalyse) — Pour les articles homonymes, voir Moi (homonymie). En psychanalyse freudienne et kleinienne, le Moi est, dans la seconde topique, l une des instances qui aménage les conditions de satisfaction des pulsions en tenant compte des exigences du réel.… …   Wikipédia en Français

  • MOI — Pour Pascal, le moi était haïssable: formule de moraliste, qui estime que le moi est «injuste», «tyrannique», qu’il se fait «centre du tout». Loin du texte, près des réalités, Paul Valéry commente: «Le moi est haïssable..., mais c’est celui des… …   Encyclopédie Universelle

  • Moi — Pour les articles homonymes, voir Moi (homonymie). En psychanalyse, le Moi est l une des instances de la personnalité, celle qui voudrait se représenter l ensemble de la personne comme unie, et elle peut gérer la vie du non. Pour une description… …   Wikipédia en Français

  • Moi collectif — Moi Pour les articles homonymes, voir Moi (homonymie). En psychanalyse, le Moi est l une des instances de la personnalité, celle qui voudrait se représenter l ensemble de la personne comme unie, et elle peut gérer la vie du non. Pour une… …   Wikipédia en Français

  • Moi Idéal — Le Moi idéal (allemand : ichideal) se rapporte au sujet se percevant comme idéalisé. Sigmund Freud : le moi plaisir Freud ne distingue pas moi idéal ni idéal du moi. Le moi idéal se comprend pourtant selon une formulation freudienne.… …   Wikipédia en Français

  • Moi ideal — Moi idéal Le Moi idéal (allemand : ichideal) se rapporte au sujet se percevant comme idéalisé. Sigmund Freud : le moi plaisir Freud ne distingue pas moi idéal ni idéal du moi. Le moi idéal se comprend pourtant selon une formulation… …   Wikipédia en Français